Activités de la CCIS

Réunion de communication sur le service de vérification des chèques non valables de Bank Al-Maghrib

La Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services de Laayoune-Sakia El-Hamra, en partenariat avec Bank Al-Maghrib et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, région Laayoune-Sakia El-Hamra, a organisé, le mercredi 08 juin 2022, au siège de la Maison de la Culture de Laayoune, une rencontre de communication au profit de ses affiliés et des opérateurs économiques de la région, sur le thème « Service de contrôle des chèques invalides ».

Cette rencontre vise à présenter ce service, qui s’inscrit dans le cadre des initiatives prises par la banque pour contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires, ce qui permettrait de renforcer les mécanismes actuellement adoptés pour éviter et lutter contre l’utilisation illégale des chèques. Ceci en permettrait aux commerçants et aux entrepreneurs de vérifier la validité des chèques présentés pour le paiement des transactions.

Dans son intervention, le directeur de l’agence de Bank Al-Maghrib Laâyoune M. Sidi Mohamed Abou Chikhi, Président du Conseil d’Administration de ChekInfo, a ajouté que le service de centralisation des chèques invalides est ajouté au système actuel que Bank Al-Maghrib dans le but de protéger les utilisateurs des chèques et de centraliser les indices de performance des chèques et autres informations, ce qui donne aux commerçants et aux entreprises la possibilité de vérifier la validité du chèque utilisé.

Ensuite, M. Radwan Hannoun, directeur des ventes et du développement commercial de la société ChekInfo, a fait une présentation complète, soulignant que ce service permet de vérifier immédiatement la validité du chèque et de réduire ainsi considérablement le risque de non-conformité.

Le service de centralisation des chèques invalides est basé sur les données collectées quotidiennement dans le système bancaire, et ces informations comprennent tous les événements liés au chèque, tels que l’interdiction bancaire ou judiciaire, l’exposition et la fraude, ou ceux liés aux comptes bancaires, tels que le non utilisation ou la fermeture.

A l’issue de cette réunion, la discussion a été ouverte et les conférenciers ont répondu aux questions et demandes de renseignements dans le cadre de la communication pour améliorer la politique de proximité.

Lire aussi : Réunion de communication avec les acteurs économiques et les représentants des organismes civils pour la contractualisation locale.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page